Les conflits mère-fille sont-ils inévitables ?

Des questions se posent sur les relations existantes entre une mère et sa fille. Selon les enquêtes faites, elles se disputent souvent. La source de leurs disputes est les idées, les caractères de la mère ou de la fille. On va donc voir de plus près le conflit entre une mère et sa fille. Cela consiste à analyser si les mères-filles sont rivales amis et conclure avec les solutions pour éviter les conflits.

Les filles utilisent souvent ces querelles pour tenir leur mère au courant de leur vie, de ce qu’elles font et de ce qui est important pour elle. Les disputes permettent parfois d’entretenir la relation.
Les mères et leurs filles adolescentes ont en moyenne une prise de bec de 15 mn tous les deux jours et demi. La plupart des enquêtes l’a confirmé selon l’étude d’Apter. Les garçons adolescents n’entrent en conflit avec leurs mères de 6 mn en moyenne tous les quatre jours.
La plupart des enquêtés ont répondu avoir déjà disputé avec sa fille ou sa mère. Ces 12 filles ont à peu près le même âge. Les mères n’étaient que 4 à être enquêter et à répondre avec les mêmes avis. Elles veulent que les filles écoutent ses conseils.
Il y a peu de relations aussi compliquées et passionnées que celles qui lient une mère et sa fille. De l’amour à la haine, de la fusion à la rivalité, pas facile de couper le cordon avec celle à qui l’on ressemble tant… les relations mères-filles varient d’une famille à l’autre mais sont généralement complexes. De l’amour à la haine, les émotions sont souvent intenses et exaltées. Mêmes expressions, compréhension des besoins de l’autre sans même avoir à se parler, impression que l’autre sera toujours là, une mère qui donne naissance à un enfant du même sexe à le sentiment de s’être reproduite intégralement. Et une fille d’être le portrait craché de sa mère. Pas étonnant alors que leurs rapports soient compliqués et extrêmes.
Le lien mère-fille
Une mère est le premier grand amour d’un enfant, son objet d’attachement absolu. Elle représentera toujours la passion originelle.
Tout l’enjeu pour une fille est d’arriver à construire sa propre identité alors même qu’elle se perçoit comme une miniature de sa mère, sa reproduction. C’est l’effet miroir. Conquérir son identité féminine, devenir femme et ne pas rester la fille de sa mère passe donc par différentes étapes qui vont peu à peu lui permettre de devenir elle-même.
Tout d’abord, elle s’identifie à sa mère pour se confectionner des repères, ensuite elle se distingue pour se caractériser. Cet abandon passe par le fameux d’Œdipe où en essayant de séduire le père, la fille va à la fois montrer son désir de se différencier mais aussi d’affirmer sa propre personnalité. Ensuite elle pourra se construire.
La rivalité
Pour les psychologues, la rivalité mère-fille doit exister. C’est en effet par le processus de confrontation et dans sa volonté de dépasser sa mère que la fille devient adulte. Mais pour la mère, c’est une période assez difficile, son propre vieillissement lui étant alors renvoyé. C’est à ce moment- là qu’apparaisse les mères copines, courant après leur jeunesse. Ou les mères infantilisantes, empêchant leur fille de grandir. Mais malgré cette rivalité entre les mères et les filles, il y a surtout une complicité indéfectible et unique qui persistera tout au long de la vie et ce lien passionnel qui attire l’une vers l’autre immanquablement.
Bien s’entendre avec sa mère
Une mère voit toujours sa fille comme son petit enfant même quand elle est adulte. Elle ne peut donc pas s’empêcher de la conseiller et de la protéger alors même que sa fille essaie de s’émanciper et de mener sa vie de femme.
SOLUTIONS
Pour éviter les gros conflits ou rétablir la communication, une fille peut mettre en place un échange adulte et serein avec sa mère :
1- Lui expliqué qu’elle ne l’a rejette pas même si elle n’occupe plus la même place affective.
2- Faire respecter son espace et son rythme tout en s’autonomisant et en participant, si elle vie toujours ses parents.
3- Savoir distinguer ce qu’elle s’autorise à dire à sa mère et ce qu’il faut mieux raconter aux copines
4- Respect mutuel.
5- Créer un nouveau domaine d’échange avec sa génitrice (faire les magasins ensemble, aller au restaurant, discuter de sujet de société …). Le secret d’une bonne entente entre une mère et sa fille reste le dialogue. Nul besoin de rompre tout lien en cas de conflits car non seulement ils sont inévitables mais en plus cela ne fera rien avancé. Chacune doit seulement apprendre à trouver sa place par rapport à l’autre et respecter son intimité pour que tout entre dans l’ordre et se passe bien.

About these ads

Tags: , , , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

%d bloggers like this: